HISTORIRE | LA PHILOSOPHIE | BOISSONS | PROGRAMMES |
ENQUETE | PARTENAIRES | NEWSLETTER | RELATIONS |
Au service de nos clients depuis 109 ans
Le fondateur de la célèbre brasserie de Budapest, Mátyás Pince, est Borostyánkői Mátyás(Baldauf), né à Borostyánkő le 10 janvier 1873.

Mátyás Pince, qui porte le nom de son fondateur, a ouvert ses portes le 30 janvier 1904. Dans sa nouvelle brasserie comptant vingt tables, Borostyánkői Mátyás (Baldauf) s’est mis au travail avec sa femme et quatre employés. Peu après l’ouverture, 22 tables supplémentaires attendaient les clients sur la terrasse, de 11 heures à minuit, avec de la musique tsigane.

Le savoir-faire du patron, la gentillesse extraordinaire de sa femme, l’attention des serveurs, la bonne cuisine et la qualité légendaire de sa bière ont rendu Mátyás Baldauf connu même à l’étranger, car son établissement n’avait pas seulement bonne presse en Hongrie, mais également en Europe, voire aux États-Unis.

En 1937, Mátyás Baldauf a décidé de moderniser son établissement sur la base des plans de l’architecte Károly Dávid et en le décorant avec des peintures murales et des vitraux de Jenő Haranghy. Des tables, des chaises et des armoires sculptées dans un style renaissance et « hongrois ancien » ont remplacé le vieux mobilier. C’est à ce moment-là que les vitraux colorés ont été posés. Les murs se sont embellis de fresques.

Le « deuxième » âge d’or du Mátyás Pince a commencé le 18 mai 1947. Ce jour-là, à l’occasion de la Fête de la Bière organisée à Budapest, Mátyás Pince a remporté la première place. Ce jour reste mémorable : 30,5 hectolitres de bière ont été vendus !



Le 29 décembre 1949, Mátyás Pince a été étatisé. A partir de ce moment-là, son caractère brasserie cesse d’exister. Son ambiance de cave hongroise l’a rendu apte à une évolution vers un restaurant de poisson typiquement hongrois. Sur la carte, des plats à base de poisson ont joué les premiers rôles, mais les anciennes spécialités ont également été maintenues.

La clientèle s’est vite habituée à ce changement de caractère. La cave a ainsi entamé son troisième âge d’or. En 1952, la reconstruction du restaurant a eu comme objectif de lui conférer une ambiance évoquant l’époque du roi Matthias. Les fresques reflètent un style renaissance et « hongrois ancien ». Le mobilier de style renaissance a été entièrement conservé.


Les dernières modifications apportées à l’établissement datent de 1964. Au cours des travaux de construction du pont Élisabeth, le niveau de la place du 15 Mars a été relevé : c’est à ce moment-là que le hall d’entrée a été ajouté au restaurant. Les anciens locaux du restaurant n’ont subi aucune modification. Pourtant, l’ancienne cuisine avait du mal à suivre le flux des clients, elle aurait dû être agrandie, mais les travaux nécessaires n’ont pas été entrepris. La seule solution était la modernisation de la cuisine. Les anciens appareils ont été changés, ainsi, outre les machines toutes neuves, tout dépendait de l’habileté et des astuces des travailleurs.

En 1969 et 1970, sous la direction de Gyula Bozó, les étudiants de l’École des Arts Décoratifs ont restauré les fresques et peintures murales. En 1971, sous la direction et sur la base des plans de Gyula Bozó, la brasserie a été décorée de peintures murales. Le sujet de ces peintures prend également son origine dans la vie du roi Matthias. Une autre fierté du restaurant est une mosaïque de verre qui a figuré sur un timbre de 5 HUF.

Cet établissement au style renaissance et « hongrois ancien » a également obtenu la reconnaissance de la restauration étrangère. Le fait que plusieurs établissements s’inspirant de son style se soient ouverts dans les capitales et grandes villes d’Europe en est la preuve. Un des attraits principaux du Mátyás Pince est la musique tsigane. En 1971, un établissement similaire au Mátyás Pince a vu le jour à Vienne.

MINDEN JOG FENNTARTVA © | 1056 Budapest, Március 15. tér 7. - nyitva: 11:00 - 24:00 | info@matyaspince.hu